Chantournage 3D : le must !

Le chantournage 3D comme le summum du chantournage

chantournage 3D
cheval en chantournage 3D

Je viens de mettre en ligne la méthode n°3 sur le chantournage 3D. Les possibilités qu’elle offre sont infinies. En effet elle permet tout d’abord de réaliser des décorations pour le sapin de Noël. C’est pourquoi je la mets en ligne à cette période. Ainsi,de  nombreux livres, souvent américains, sont disponibles sur ce sujet. Mais rien ne vaut le plaisir de créer soi-même le motif. En effet,quelle satisfaction de sortir la pièce de sa gangue et de découvrir le résultat de son projet. Car il faut beaucoup de réflexion  pour créer le motif et imaginer ce qu’il va donner une fois réalisé.

Les écueils à éviter

Les obstacles sont nombreux dans le chantournage 3D:
1) La table de la scie à chantourner doit être absolument horizontale. Il faut vérifier régulièrement, au mieux à l’aide d’un niveau à bulle, qu’elle est bien horizontale et bloquée dans cette position. Certaines scies à chantourner de bas de gamme se dérèglent en cours de travail à cause des vibrations et d’un système de verrouillage déficient.

2) Le plan doit être parfait. Pour un modèle comme une suspension de sapin de Noël, le motif doit être positionné de façon symétrique de part et d’autre de la ligne centrale, et à la même hauteur. N’hésitez pas à créer votre motif sur du papier quadrillé, en grand format. Il vous suffit ensuite de le réduire à la photocopieuse pour le ramener à la taille voulue. La précision sera alors meilleure qu’un dessin réalisé directement à la bonne taille. Pour des motifs différents sur les deux faces, veillez également à ce qu’ils soient à la même hauteur.

3)Le tasseau de bois utilisé doit absolument avoir des faces à angles droits. Il doit être un parallélépipède  parfait. La pliure du plan en son milieu doit d’adapter exactement à l’arête du bloc de bois.

4)Ne pas « pousser » le bloc de bois sous la lame de la scie pour voir avancer votre travail plus vite. Cela entraîne une courbure de la lame qui la détourne de son chemin vertical et produit un résultat désastreux.

5) Il vaut mieux choisir un bois dur car certaines pièces très ouvragées sont fragiles. Il serait dommage, de réaliser un travail de longue haleine dans un bois qui ne résistera pas aux manipulations ( jeu d’échecs par exemple).

6) Vérifiez avant d’acheter le bois et de créer votre motif que la hauteur de découpe de votre scie à chantourner permet cette dimension de motif. La limite à ne pas dépasser est généralement de 3.5 ou 4 cm. Il serait là aussi dommage de créer minutieusement une série de motifs ( les 6 pièces différentes d’un jeu d’échecs par exemple ) pour s’apercevoir ensuite qu’ils ne sont pas réalisables avec votre scie .

Les satisfactions apportées par cette méthode

Pour ne pas rester sur une note négative, je voudrais vous dire que cette méthode est, à mon avis, une des plus intéressante en chantournage, par la diversification qu’elle permet. Créer des décorations, des pièces de jeu originales et personnelles, vous apportera beaucoup de satisfaction et sera l’objet de commentaires admiratifs de la part de votre entourage. Nul doute que l’on vous sollicitera pour dupliquer vos créations !

4 commentaires à propos de “Chantournage 3D : le must !”

  1. Beau travail
    Ca fait envie !
    Je voulais acheter une scie à chantourner pour faire des logos en alu (2 ou 3 mm d’épais), mais le travail sur le bois est passionnant.
    Quel est le meilleur choix de scie ?
    La scie à ruban me parait ne pas correspondre (impossible de passer la lame dans un trou non ?)
    La scie à oscillations oui mais laquelle pour être polyvalent sans en faire son métier non plus ?
    Merci de nous faire partager votre passion

    • Bonsoir Marc. Je ne suis pas une professionnelle et je ne peux pas trop vous conseiller sur d’autres outils que la scie à chantourner. La scie à ruban est très intéressante pour travailler sur de grosses épaisseurs, alors qu’à la scie à chantourner on ne peut pas dépasser 4 cm d’épaisseur de bois, lorsque la lame est à 90°,et encore moins lorsque le plateau est incliné.On utilise surtout la scie à ruban pour des contours et non pour des découpes intérieures, comme vous l’avez compris ( à moins de faire une découpe d’accès, ce qui est parfois possible). De plus c’est un outil plus cher, plus encombrant et qui se déplace plus difficilement. La scie à oscillations ( scie sauteuse ?) me semble moins précise et s’utilise pour des découpes plus grandes que l’on ne peut pas faire à la scie à chantourner ( limitée, elle, à des objets de 40 cm de côté max ).
      Je regrette de ne pas pouvoir vous apporter plus d’aide.
      Mais je vous souhaite de trouver la meilleure solution pour vos projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.